le Plâtrage les Travaux shtukatura Shtukaturu Shtukaturu pour le travail

les tractions Rectilignes

La masse De plâtrage peut donner n'importe quelle forme, en se servant pour cela des clichés de la diverse configuration. Les détails de façon, qu'il faut accomplir shtukaturu, peuvent être rectilignes et curviligne.

À la page " Izvestkovo-peschannye °=ѕър=ѕЁъш" on amenait les moyens de l'exécution rustovannyh des pierres. C'est l'exemple de l'exécution des détails rectilignes architecturaux, particulièrement les détirés avec l'aide des clichés spéciaux profond de façon rustov.

Le plus souvent shtukaturu il faut exécuter tels détails rectilignes architecturaux, quel sont les corniches. Les appliquent pour l'ornement des locaux intérieurs, ainsi que les façades des bâtiments.

La corniche La plus simple est paduga - chetvertnaja le cavet dans l'angle supérieur de la pièce. La font après qu'au plafond et le mur on porte les couches préparatoires de la plâtrage. En ligne de l'angle par le puisoir ou l'omoplate croquent la solution, égalisent poluterkom, en donnant la forme nécessaire. Si paduga a un petit rayon, après nakryvki l'effacent petit, étroit poluterkom. Pour la réception de la finition plus exacte appliquent galtel'nuju la râpe ayant le profil padugi (fig. 68) - travaillent ainsi qu'au traitement luzg, en déplaçant la râpe à l'horizontale. Dans les cas particulièrement responsables padugi tendent par le cliché.

Galtel'naja la râpe

Fig. 68. La râpe galtel'naja

Toutes les corniches de façon tirent seulement par les clichés. Les clichés fabriquent à la valeur naturelle des planches et les morceaux et ferrent d'une part par la tôle découpée conformément au profil donné. Sur la partie opposée de la planche de profil retirent la face sous l'angle 45°. La face appellent "ыюёъ" la ferrure - "юсфшЁ". Le fer contre la planche avancent sur 3... 4 mm.

Shabon pour les tractions rectilignes : 1 - potolochnoe la règle; 2 - la règle murale; 3 - inférieur polozok; 4 - la planche banale; 5 - supérieur polozok; 6 - les guettes; 7 - en acier rejkoderzhatel'; 8 - le ferrement par la tôle

Fig. 69. SHabon pour les tractions rectilignes :
1 - potolochnoe la règle; 2 - la règle murale; 3 - inférieur polozok; 4 - la planche banale; 5 - supérieur polozok; 6 - les guettes; 7 - en acier rejkoderzhatel'; 8 - le ferrement par la tôle

Le Cliché peut être de la structure plus simple, quand selon la latte dirigeant glisse ordinaire polozok (fig. 69), ou amélioré pour les clichés plus lourds, que les mouvements pour l'allégement approvisionnent en roulettes (fig. 70).

 

le Cliché pour les tractions rectilignes sur les roulettes : 1 - les roulettes; 2 - inférieur polozok; 3 - shabonnaja la planche; 4 - le ferrement par la tôle; 5 - les guettes; 6 - potolochnoe la règle; 7 - rejkoderzhatel'

Fig. 70. Le cliché pour les tractions rectilignes sur les roulettes :
1 - les roulettes; 2 - inférieur polozok; 3 - shabonnaja la planche; 4 - le ferrement par la tôle; 5 - les guettes; 6 - potolochnoe la règle; 7 - rejkoderzhatel'

Si tirent le profil de la solution décorative avec grand napolnitelem, font le ferrement double métallique. Le premier ferrement avancent contre la planche sur 3... 4 mm, mais clouent par-dessus du deuxième même profil, en l'avançant contre premier en 5 mm {fig. 71).

le ferrement Double du cliché : 1 - le premier ferrement; 2 - le deuxième ferrement; 3 - la face

Fig. 71. Le ferrement double du cliché :
1 - le premier ferrement; 2 - le deuxième ferrement; 3 - la face

Un cliché on ne réussira pas à tendre la partie directe de la corniche et l'angle. Pour les angles le cliché spécial, où la planche de profil est disposée sous l'angle 45° est nécessaire; vers polozkam (fig. 72) et le ferrement est disposé différemment (fig. 73).

le Cliché pour l'exécution des tractions des angles : 1 - la planche double banale; 2 - le ferrement; 3 - les guettes; 4 - polozok

Fig. 72. Le cliché pour l'exécution des tractions des angles :
1 - la planche double banale; 2 - le ferrement; 3 - les guettes; 4 - polozok

Imposent de très hautes exigences à l'exactitude de la fabrication des clichés, ainsi qu'à leur installation et les lattes dirigeant, selon qui clichés dvizhutsja. En effet, otmazki de la future corniche (les terrains extrêmes passant sur le mur et le plafond) serviront des phares pour nakryvochnogo de la couche. C'est pourquoi nakryvku font toujours après la traction des corniches.

Les lattes Dirigeant mettent au mur et le plafond. Vers leurs murs en brique et en béton "яЁшьюЁрцштр¦=" par la solution du plâtre propre fixent spécial rejkoderzhateljami.

Aux murs en bois et les plafonds de la latte fixent "ыхяѕ§рьш" (la partie de la latte de la longueur 40... 50 cm, la largeur 6... 8 cm). Sur la distance du tiers du bord de la latte clouent le clou - voici et toute la structure. Le bord opposé serre la latte d'en bas, sans arriver au bord sur un tiers de sa largeur. Après complet vyverki "ыхяѕ§рьш" serrent étroitement les lattes et pour bol'shej de la sécurité leur graissent la patte par le coulis.

En fonction de celui-là, sur quelle distance la corniche se produira, mettent ou ne mettent pas le filet métallique. Le filet, est nécessaire, si la corniche a la levée des murs et le plafond plus que sur 25 voir

La Finition des corniches commencent par l'application du sol par le moyen ordinaire. La solution entre les lattes jettent par les couches n'est pas plus gros 10 mm (utilisent la solution izvestkovo-d'albâtre 1:3) et chaque éléphant égalisent par le cliché. La couche suivante ne mettent pas, le précédent ne saisira pas.

Ayant tendu la corniche en ébauche, il le faut plusieurs fois bien déchirer par le cliché. Puis font tomber par le pinceau des corniches et les lattes tous les grains, lavent soigneusement par l'eau le cliché et rastvornyj la boîte. Sèment le plâtre dans le filet avec les cellules de 0,5 mm, remuent de l'eau à consistance liquide. Manquent dans le filet avec la cellule de 1 mm.

la planche Double banale pour les clichés angulaires : 1 - la planche double banale; 2 - le ferrement; 3 - la face

Fig. 73. La planche double banale pour les clichés angulaires :
1 - la planche double banale; 2 - le ferrement; 3 - la face

Ayant attendu, la masse commencera à s'épaissir, la portent vite sur la corniche par la truelle ou le puisoir Shaul'sky et tirent le cliché "эр ыюёъ". Sur la traction ne doit pas rester d'aucune éraflure, notamment pour cela et il fallait si soigneusement se préparer vers nakryvke.

Et encore un conseil. En produisant nakryvku, il faut déplacer le cliché non de gauche à droite, mais de droite à gauche, en avant par la face. Alors la surface réussira lisse.

Au détiré des corniches des plâtrages décoratives il faut prendre pour obryzga et le sol les mêmes solutions, qui servent pour ces buts au crépissage de tout le plan de la façade; c'est nécessaire qu'il n'y avait pas divergence en couleur entre la corniche et le mur.

le Détiré de la corniche couronnant sur la façade du bâtiment

Fig. 74. Le détiré de la corniche couronnant sur la façade du bâtiment

Ayant tendu le profil de la corniche sur le sol "эр ёфшЁ" la surface de la traction natsarapyvajut, subissent un certain temps, jettent nakryvochnyj la couche de la solution décorative et tirent le profil "эр ыюёъ" (fig. 74). Pour nakryvki utilisent la solution décorative d'un ton avec le mur.