le Plâtrage les Travaux shtukatura Shtukaturu Shtukaturu pour le travail

la plâtrage D'art

Excepté trois aspects mentionnés ci-dessus des plâtrages décoratives - izvestkovo-sablonneux, terrazitovyh et en pierre - il y a encore quelques aspects de la finition accomplis shtukaturami. Nazvovem par leur plâtrage d'art. Nous ferons connaissance avec certains d'eux.

Les insertions Décoratives. Ce moyen appliquent, quand on veut ranimer le mur plâtré par quelque ornement, faire quelque inscription, la frise.

Sur la surface plâtrée du ciseau coupent soigneusement la place de la future insertion, alignent soigneusement les bords. Sur la place nettoyée mettent la solution de ciment (1:2 ou 1:3) ou la solution complexe (1:1:5 ou 1:1:6). Sur la solution fraîche plantent pris pour l'ornement metlahskuju ou la dalle menue de la mosaïque de tapis. On peut prendre le dessin des morceaux de la dalle d'unes ou différentes couleurs.

La Dalle établissent selon le cordon et l'aplomb, contrôlent par la règle. Parfois les insertions font même de la blocaille en brique, en l'enfonçant à la solution fraîche. Il ne faut pas prendre pour les insertions glazurovannuju la dalle, puisque la glaçure nemorozostojka.

Kistevaja la plâtrage. Vous devez peindre le mur par la composition sûre de longue durée. Convient pour cela kistevaja la plâtrage. Oui, au lieu de la peinture habituelle à nous parfois les solutions spéciales de plâtrage, qui sont portées de manière de badigeonneur - le pinceau du cheveu grossier ou même la teille se produisent.

Kistevaja la plâtrage représente la composition fine colorée décorative comprenant de mélangée tricotant avec supplément tonkomolotoj du tourment en pierre, a la densité de la crème fraîche liquide.

Après le mélange portlandtsementa et le tourment en pierre le mélange sec ferment par le lait de chaux. Si la composition est épais, le divorcent par l'eau.

Il faut appliquer gras izvest' de la première sorte. Le tourment en brique (elle peut être remplacée de marbre, calcaire, tufovoj, pemzovoj, la dolomite ou la gaize) il faut bien moudre et cribler dans le tamis avec les cellules de 0,15 mm. Pour podtsvetki à la composition izvestkovo-de ciment on peut ajouter l'ocre, la momie et d'autres pigments de terre.

Si la couche crue kistevoj les plâtrages protortsevat' par le pinceau-tortsovkoj ou la brosse de fil, on peut recevoir la surface "яюф яхёёрэшъ".

Si le tourment en pierre pomolot' est aussi fin, comme le ciment, et dans la composition de la peinture l'introduire deux fois moins que dans les recettes indiquées, nous recevrons la solution selon la consistance même, comme on pourra les peintures de badigeonneur, et par conséquent, et le porter par le pulvérisateur ordinaire.

La Présence du tourment en pierre permet à telles peintures d'être prochnee calcaire : le tourment en pierre crée solide armirujushchy le squelette.

La Finition par l'étampage. Svezhenanesennyj nakryvochnyj on peut travailler la couche d'une bonne solution plastique par de divers clichés ou laminer par l'arbre de caoutchouc avec les dessins en relief.

Le mur Remis à neuf par ce moyen peignent d'habitude par la couleur à l'huile.

Sgraffito. Le mot signifie cet italien et dans la traduction "Ф№чрЁрярээ№щ". Il définit le principe du moyen donné de la finition : vytsarapyvanie du dessin sur la couche de la plâtrage colorée portée sur une ou quelques des couches d'autres couleurs.

Le Sol sous sgraffito portent par le moyen ordinaire accepté pour les plâtrages izvestkovo-sablonneuses. Lui ayant fait durcir, non avant le dessèchement définitif, mettent la première couche colorée par l'épaisseur 7... 8 mm - coloré préparatoire. Dès qu'il se renforcera un peu, portent nakryvochnyj la couche de l'autre couleur - un, si est prévu diploblastique sgraffito, ou 1... 2 pour multicouche (tout de différentes couleurs).

Multicouche vytsarapyvanie il est très difficile d'accomplir au finisseur ordinaire, particulièrement si cela tonkoslojnoe et multicouche sgraffito, où il est nécessaire d'obtenir le jeu fin de la lumière et l'ombre. Ici d'habitude Les peintres agissent. SHtukaturu tout à fait selon les forces de deux- et même disposé en trois couches sgraffito.

La couche de couche colorée peut prendre la solution avec krupnost'ju des grains comme à nakryvke de la plâtrage izvestkovo-sablonneuse.

Pour de moyennes couches est nécessaire zapolnitel' avec krupnost'ju des grains 0,15... 0,6 mm, à la couche supérieure vont la solution avec la poudre - moins de 0,15 mm.

Nous Supposerons, vous faites bicolore sgraffito. Ont infligé la couche supérieure. Maintenant il faut porter sur lui le dessin. Le cliché-patron fabriqué de solide nerazmokaemogo du carton, imprégné de l'huile de lin cuite pour cela sert. Le patron affermissent sur le plan remis à neuf et par le tire-point repiquent sur elle le dessin. Sans retirer le patron, opudrivajut de la place des piqûres par la poudre noire ou la craie (en fonction du ton de la couche supérieure de la plâtrage). Il est confortable de placer la poudre pour ce but à meshochek de l'étoffe d'un tissu lâche. Quand le patron est retiré, au mur il y aura un contour précis du dessin.

Il faut faire Toutes ces opérations vite : la couche raclée doit être assez humide, s'il s'est desséché, le travail ultérieur est impossible. Vytsarapyvanie il faut commencer pas plus tard que par 5... 6 ch après l'application de la couche travaillée. C'est pourquoi la couche supérieure de finition portent par de petits terrains comptés sur le travail du finisseur pendant le remplacement.

Pour vytsarapyvanija du dessin il y a un ensemble d'instruments entier : les omoplates, les burins directs et demi-circulaires, skobliki.

La couche Supérieure coupent en ligne du dessin non à l'équerre, mais avec un certain penchant. Ces bords protègent le dessin contre la destruction, ainsi que (si se débarrasse le mur extérieur) ne font pas à l'humidité s'attarder au bord podreza. La couche coupée supérieure éloignent soigneusement, en mettant à nu la couche disposée sous lui de l'autre couleur.

On peut simplifier le Travail, si se servir des clichés découpés de la feuille de placage ou les planches fines, imprégné de l'huile de lin cuite. À bicolore sgraffito le cliché affermissent à la surface de la première couche. L'épaisseur du cliché doit être à l'épaisseur égale de la deuxième couche de la plâtrage colorée. La solution portent zapodlitso Avec le cliché. Ayant fait à la masse se renforcer, le cliché retirent, et au mur il y a un dessin de la couleur de la première couche.

À tricolore sgraffito d'abord agissent comme au bicolore. Mais le premier cliché laissent. Deuxième placent par dessus, en leur bloquant le premier, et portent la troisième couche. Les deux clichés retirent, quand la solution se renforcera.

Il ne faut pas se servir des clichés, en travaillant avec les coulis. Le plâtre, comme on le sait, à tverdenii augmente dans le volume, et retirer le cliché, n'ayant pas endommagé le bord du dessin, on ne réussit pas.

La Fresque. À l'issue du récit des plâtrages décoratives il faut mentionner encore les fresques. Comme la fresque appellent la peinture polychrome stable selon la plâtrage. Qui n'entendait pas sur cet ancien aspect célèbre de la peinture accomplie éminente toute au monde par les maîtres-peintres!

Shtukaturu est réservé ici le rôle modeste - seulement préparer la raison pour la peinture des murs. Mais, comment il accomplira le travail, dépend la longévité de la peinture. Les exigences au sol sous la fresque très sévère. Avant tout il faut observer pour que le mur soit non seulement sec au moment donné, mais aussi l'humidité de façon certaine isolée de la pénétration, y compris les eaux souterraines.

Pour l'enchaînement sûr du sol avec le plan principal la maçonnerie nettoient de la poussière, nettoient les coutures. Si la brique non poreux, lui incisent.

Le Sol mettent du mortier. Mais le préparent spécialement. Lui convient seulement bien pris de la cuve; calcaire testo des calcaires brûlés sur le charbon de bois.

Calcaire testo subissent pas moins année (de vieux maîtres le subissaient jusqu'à 10 ans!). Pour son ce temps plusieurs fois otmuchivajut : diluent jusqu'à l'état du lait de chaux, manquent dans le tamis chevelu, font reposer l'eau fusionnent.

Le Sable lavent soigneusement pour que dans lui il ne restait pas de l'argile et d'autres additions. Il est recommandé de prendre en général le sable du marbre blanc.

Le Sol portent à 5... 6 couches, l'épaisseur chacun 3... 4 mm. La composition pour les couches inférieures 1:2, pour supérieur 1:1,5. Krupnost' du sable dans la mesure de l'application des couches diminuent.

Après l'application de chaque couche il faut bien condenser la masse de la solution par les coups de la râpe ou laminer par l'arbre.

La Dernière couche doit être couramment effacée. Les grains se produisant retirent prudemment par le pinceau ou le tampon mou.

Le Peintre commence la peinture tout de suite sur le sol humide, dès que sur les surfaces il y a une pellicule carbonique exténuer, on ne peut pas mettre les peintures. C'est pourquoi shtukatur prépare le front au peintre petit zahvatkami - tels, quel on peut répartir en un jour.